FLASH INFOS

Capture de chats errants

Du lundi 9 au lundi 23 juillet, au niveau du foyer-logements, Penvénan. Contact : 02 96 92 89 93, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

infos

FOYER LOGEMENT

{pgslideshow id=18|width=200|height=200|delay=3000|image=M}
 

"Le verger des korrigans"
rue de Poulpiquet
02.96.92.72.14
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

les news...

Les Ehpad du Trégor mutualisent leurs moyens - Tréguier


Vendredi après midi, Xavier Montserrat, directeur de l'Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Tréguier, accueillait ses consoeur et confrères des Ehpad de Penvénan (Eric Dubois), Perros-Guirec (Dominique Paillardon), Pleubian (Carine Ozbolt), et Pontrieux (Olivier Cras), pour la signature de la convention constitutive de « Cesames », groupement de 640 lits d'Ehpad du Trégor.

En présence des maires, présidents des centres communaux d'action sociale respectifs, Michel Sohier (Tréguier), Michel Deniau (Penvénan), Loïc Mahé (Pleubian), Yves Le Mouër (Pontrieux), et Marie-Claude Gueguen (Perros-Guirec), vice-présidente aux relations sociales, représentant Yvon Bonnot. « C'est une démarche innovante de coopération entre les Ehpad, par une stratégie d'actions médicales et sociales », souligne d'emblée Xavier Montserrat qui insiste sur la finalité, qui est « l'amélioration de la qualité de prise en charge des personnes âgées, et de la formation des 500 agents qui constituent le personnel de ces établissements. »

Manque de médecins gériatres

L'objectif partagé est aussi « la mutualisation des moyens, par des démarches qualité, diététique, éthique ». Sans oublier « une équipe de psychologues interétablissements. »

Sur la voie de la continuité, la création d'un Groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS) est annoncée, dont le siège au centre hospitalier de Tréguier sera validé lors de l'assemblée générale constitutive en juin à Penvénan, sur proposition de Michel Deniau.

Après approbation de la convention par le conseil général et l'Agence régionale de santé (ARS). « À compter de 2014, l'élargissement de la démarche sera possible à d'autres Ehpad », précise Xavier Montserrat. « Avec une gestion des mesures de tutelle des résidants, et une coopération pharmaceutique sous réserve des évolutions réglementaires. »

Le docteur Nicodème déplore « le nombre insuffisant de médecins gériatres pour favoriser une plus ample coopération. On pourrait proposer l'analyse des ordonnances des résidents des Ehpad. Mais cela demande plus de temps consac à la coordination. Des projets sont dans les cartons. »

Loïc Mahé y voit « une ouverture à d'autres propositions dans d'autres domaines... » Les yeux tournés vers le regroupement des communautés de communes... par exemple.

 

SERVICE COMMUNICATION
SERVICES TECHNIQUES